Rencontres

Julie Giordano

Bonjour Julie.  Pour les lecteurs qui ne vous connaissent pas, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? 

Julie, je suis mariée, j’ai deux garçons. Je suis travailleuse sociale et j’écris. Oui j’ai encore du mal à dire que je suis  »écrivaine ».
J’ai l’accent qui chante du sud. J’ai vécu en région parisienne durant 6 ans et je vis aujourd’hui en Ardèche. J’aime tellement ce département 💕.

Dites-nous en plus : quel genre de lectrice êtes-vous ?

Éclectique… je lis de tout. Je n’ai pas de style de prédilection. C’est souvent la curiosité qui me pousse vers une lecture: une couverture, une 4ème de couv.
J’ai commencé à aimer la lecture tardivement mais depuis je ne me suis pas arrêtée.

Comment vous est venue la passion de l’écriture ?

L’écriture et moi, c’est une longue histoire. Comme toutes les histoires d’amour, il y a eu des hauts et des bas, des ruptures et des retrouvailles.
Mais elle fait partie de ma vie depuis l’âge de 7 ans. J’écrivais dans des carnets secrets, puis j’ai commencé, à l’age de 15 ans, à écrire des nouvelles. J’ai choisi un métier où il faut écrire, beaucoup. J’ai écris de nombreuses histoires pour la littérature jeunesse, elles dorment dans une clé USB, en dehors de  »Jusqu’à plus soif » qui a été publiée.
Puis j’ai osé tenter le roman en auto-édition.

Quand vous êtes-vous dit que vos manuscrits devaient passer de privés à publics ? 

Je ne me le suis jamais dit. C’était pas prévu. Ce sont les encouragements de quelques bêta lecteurs qui m’ont poussés à franchir ce cap.

Que représente pour vous le métier d’écrivain ?

L’écriture est un besoin vital aujourd’hui. Je ne peux pas vivre sans. Elle est présente dans ma vie au quotidien, sur des carnets, sur mon pc, sur Instagram,… des traces écrites sont laissées.
Quant au  »métier », c’est une autre question. Je n’en vis pas et j’ai conscience qu’il est aujourd’hui très difficile d’en vivre que l’on soit édité ou non. Je suis l’actualité de La ligue des auteurs et j’y adhère. L’avenir ne semble pas encourageant pour les écrivains.
Mais ça ne m’empêche pas de continuer…
Évidemment le Graal serait de trouver une maison d’édition pour mon roman  » Le parfum de l’avenir ».

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre roman, Le parfum de l’avenir ?

Il y a des questions qui reviennent souvent lors des séances de dédicace…
Ce n’est pas un roman autobiographique mais il y a évidemment de moi dedans. Je l’ai écris il y a déjà presque 2 ans et il est sorti en mai 2018 chez librinova pour la version numérique et je me suis chargée seule de la version papier.
L’intrigue se déroule dans un village de Haute-Loire que j’apprécie énormément  » Les Estables  ».
Je voulais écrire une histoire intergénérationnelle entre un grand-Père et son petit-fils.
C’est dingue comme se livre parle aux gens. Les gens se retrouvent dedans.
Je voulais écrire un livre accessible et qui fasse du bien.

Comment vous est venue cette histoire à la fois drôle mais aussi emplie de tendresse ?

Et bien justement, je voulais une histoire tendre et drôle à la fois. Mais le point de départ était la question des choix de vie. Sont-ils imposés ou faisons nous des choix de notre plein gré? Et c’est ainsi que l’histoire a été tricoté.

Avez-vous d’autres projets d’écriture, en cours de rédaction ou prochainement publiés, dont vous pourriez nous dire quelques mots?

Oui j’ai actuellement deux projets en cours: Un nouveau roman en cours d’écriture et un autre projet d’écriture un peu  »spécial’  mais je ne peux pas en dire plus. Suspense…
Donc j’écris beaucoup 😉

Enfin pour vous, « écrire c’est…? »

… Vital ! Une partie de mon oxygène.



En savoir plus…

Le parfum de l’avenir est disponible ici en version numérique (3€49) ou directement auprès de Julie pour la version papier.

Facebook: JulieG auteure

Instagram: juliecarnetstylo

Publicités

1 réflexion au sujet de “Julie Giordano”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s