Ecriture, Humeur

J’écris… avec quoi?


Ecriture, n.f (Larousse)

Système de signes graphiques servant à noter un message oral afin de pouvoir le conserver et/ou le transmettre.


 

Titre un peu énigmatique je l’avoue mais je ne savais pas comment intituler cet article consacré à l’écriture en elle-même. L’idée étant de vous parler du processus permettant de passer de pensées tordues, à la concrétisation sur une page initialement blanche.

J’utilise plusieurs biais dans le processus d’écriture…

¶ Le plus « traditionnel »: le carnet et le stylo. Ce n’était pas le vecteur principal mais ces derniers temps il le devient. Dans chacun de mes sacs et dans chacune des pièces principales de l’appartement, j’ai un carnet prêt à servir. Ma mère m’a offert une plume Mont Blanc, qui doit avoir bien vingt ans et lui a appartenue, lorsque j’ai signé mon contrat d’édition. Donc je gribouille pas mal mes idées, ou parfois même des pans entiers de mon roman (c’est qu’il faut le retaper après mais bon…) car l’écriture est des fois instinctive écrite manuellement

.P1010568

¶ Le high-tech: l’ordinateur. En effet, j’utilise l’ordinateur pour le plus gros du roman. Je tape relativement vite et l’avantage de ce biais là et qu’on peut effacer, recommencer, copier/coller, décaler des chapitres… tout en ayant un support clair et propre (ce qui est moins le cas des ratures dans les carnets).

¶ L’original: l’enregistreur. J’utilise un enregistreur classique sur lequel je dicte ce que je souhaite écrire. Le petit plus que j’ai découvert pendant mes études: le logiciel dragon naturally speaking. Durant mon master, j’avais énormément de livres à lire et prendre en note, j’ai donc utilisé cette fonctionnalité. Il s’agit d’un logiciel qui vous permet deP1010585 transcrire à l’écrite ce que vous avez lu à voix haute… Bon évidemment il y a des ratés, des mots que la machine n’a pas compris etc mais dans l’ensemble, c’est un support intéressant. Je l’utilise quand j’ai une panne d’écriture, quand l’envie n’est pas là. Le fait de parler a, de temps en temps, un caractère moins contraignant et facilite la reprise de l’écriture. Clairement, ce n’est pas ce qui me permet d’écrire l’intégralité du roman mais c’est un outil très utile en cas de panne. 😉

 

J’espère que cet article vous aura plu et je vous dis à bientôt,

 

C.

2 réflexions au sujet de “J’écris… avec quoi?”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s